Un éditeur se fait rembourser son redressement fiscal par l’Etat !

Il se passe décidément des choses étranges dans le petit monde du Crédit impôt recherche (CIR). Après l’éditeur qui a su échapper au problème, comme EBP, après la cohorte des redressés qui mobilisent leurs avocats, comme Infotel, voici le « revenu de l’enfer », celui qui a été redressé mais a fait annuler son redressement : Wexlog.

[…]

Conclusions de Thomas Gross, les petits éditeurs n’ont pas le temps de faire face à un redressement et n’ont pas porté initialement suffisamment d’attention à la rédaction de leur demande de CIR. Il s’agit avant tout d’une question de formulation pour être compris de l’administration. Deuxième conclusion, encore plus extravagante, l’issue du dossier dépend de la personnalité des contrôleurs. Tous n’accepterrons pas de revoir leur position.

Voir l’article sur distributique.com

Publicités

Une réflexion sur “Un éditeur se fait rembourser son redressement fiscal par l’Etat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s